Assurance habitation : que faire en cas de vandalisme ?

Un logement vandalisé est toujours une épreuve difficile dans une vie. Pour éviter de vous faire du souci, vaut mieux souscrire à une assurance habitation. En effet, si vous y êtes souscrit, vous pouvez bénéficier d’une indemnisation complète ou partielle. Le dédommagement dépendra alors de votre contrat d’assurance.

A quelle assurance souscrire pour être couverte lors d’un vandalisme ?

En cas de vandalisme maison, vous devez certainement contacter votre assurance habitation pour être dédommagé. Vous devez alors savoir qu’il y a deux types de vandalisme : vandalisme avec cambriolage et vandalisme autonome. Pour la première, le vandale a passé à l’acte et volé quelques biens vous appartenant. Pour le deuxième cas, ce dernier n’a qu’un seul but : celui d’endommager votre extérieur sans rien voler à l’intérieur. Vous devez alors connaître la politique de votre assurance habitation concernant le pillage pour savoir si vous êtes couverts par celle-ci. Dans cette situation, cela ne dépend que de votre assurance. Le contrat vandalisme et assurance habitation que vous avez signé avec eux déterminera l’aboutissement de l’affaire.

Que faire en cas de vandalisme ?

En cas de vandalisme, vous devez en premier lieu appeler la police ou déposer directement plainte auprès du commissariat. Vous devez alors venir avec quelques photos du vol et remplir quelques formulaires. Si vous ne voulez pas venir dans leurs locaux, vous pouvez déposer votre dossier en ligne. Ensuite, veiller a bien sécurisé votre maison en changeant votre serrure et en installant des outils de protections. Par ailleurs, vous devez lister les biens et les mobiliers qui ont été pillés pour faire un rapport vandalisme et assurance habitation. Quand vous aurez fini, vous pouvez contacter votre assurance et leur communiquer l’ampleur des dommages avec des justificatifs dans les deux jours qui suivent le vol.

Comment être pris en charge par l’assurance habitation en cas de vandalisme ?

Si vous êtes victime d’un cambriolage et que vous ne savez pas si votre assurance habitation vous prendra en charge, il faut bien lire les termes de votre contrat. Si vandalisme et assurance habitation sont compris dans votre clause, tous les dommages seront couverts par ce dernier. Cependant, certains assureurs ne prennent pas en charge le vandalisme autonome, c’est pourquoi vous devez bien vous informer. Par ailleurs, ils s’assureront que vous avez bien pris tous les dispositifs nécessaires pour vous protéger d’un cas de vandalisme intérieur ou extérieur. Ainsi, si vous avez installé les protections nécessaires et le dispositif antivol, vous serez assuré d’être couverts.

Fonctionnement de la responsabilité civile de l’assurance habitation
Zone à risque : quelle assurance habitation choisir ?